Un peu d'histoire

L'Isle Jourdain d'hier à aujourd'hui

Place Gambetta autrefois
Place Gambetta autrefois

La ville de L'Isle Jourdain, appelé Ics (Ictium) durant le Haut Moyen-Age, est l’œuvre des Seigneurs Jourdain, dont la dynastie s'étend sur deux siècles (entre le XIIème et le début du XVème siècle). Ils se sont illustrés aux côtés de leur suzerain, le comte de Toulouse, lors de la première Croisade. Au début du XVème siècle, Jean Jourdain II vend le comté de L'Isle Jourdain à Jean de Bourbon, Comte de Clermont. Plus tard, le Comté fut racheté par Jean IV, comte d'Armagnac.

Par un lent cheminement successoral, le comté de L'Isle entre dans le patrimoine des Bourbons lorsqu'il devint la propriété d'Henri de Navarre ; et il sera rattaché à la Couronne quand ce dernier deviendra Henri IV, roi de France. L'Isle, étant sous la coupe d'Henri IV, devint un territoire protestant avancé et souffrit des Guerres de Religion. Son Église fut démolie et reconstruite trois fois en huit ans. L'Edit de Nantes maintint la Religion réformée à L'Isle, mais les restrictions successives de ses concessions, qui aboutirent à la Révocation de l'Edit, entraînèrent la destruction du château comtal et des fortifications de la ville (1621) puis de son temple (1686).

L'Isle Jourdain aujourd'hui
L'Isle Jourdain aujourd'hui

Durant les divers régimes qui se succédèrent pendant les trois premiers quarts du XIXème siècle, la ville connut une prospérité grandissante. D'économie essentiellement rurale, la ville est réputée pour son commerce de grains. La halle où se déroule ce commerce , est construite au XIXème siècle ainsi que l'hôtel de ville qu'on désigne parfois sous le nom de « petit capitole », en référence à l'hôtel de ville de Toulouse.

Aujourd'hui, L'Isle Jourdain est devenue un pôle de développement économique important avec plusieurs zones d'activités.

Aux portes de Toulouse, L'Isle Jourdain est une ville qui grandit notamment par sa forte démographie, mais qui a réussi le mariage entre le rural et l'urbain.

Blason de l'Isle Jourdain
Blason de la ville

Le blason de la ville

Écartelé : au premier et au quatrième contre-écartelé au I et au IV d'argent au lion de gueules et au II et au III de gueules au léopard lionné d'or, au deuxième et au troisième de gueules à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d'or.

En 1249, Jourdain IV fils de Bernard Jourdain II et Indie de Toulouse fut le premier à porter la croix cléchée, vidée et pommetée comme son grand-père et suzerain Raymond V de Toulouse.

En 1415, le comté de L'Isle-Jourdain fut racheté par Charles IV d'Armagnac. La famille d'Armagnac porte depuis 1319 les armoiries écartelées d'argent au lion de gueules (Armagnac ancien) et de gueules au léopard lionné d'or (Rodez, le comté apporté en dot par Cécile à Bernard VI).